Le compte « Quand je passe le bac » a été ouvert par l’Éducation nationale pour accompagner les lycéens avant les épreuves. des articles de RTL et du Nouvel observateur

Les épreuves du baccalauréat, c’est dans un mois., rappelle Nicolas Bamba de RTL À partir de la mi-juin, les lycéens et candidats libres plancheront sur les épreuves écrites des filières générales et professionnelles. Et à l’approche des examens, l’Éducation nationale s’engage sur le web auprès des aspirants. Après le Tumblr « Quand je passe le bac« , le ministère administré par Najat Vallaud-Belkacem a ouvert début mai un compte du même nom sur Snapchat, l’application si populaire chez les jeunes.
En suivant le compte « educationfrance » sur le réseau social, les lycéens auront accès non pas à des fiches de révisions standards mais à des GIFs humoristiques et des vidéos courtes en relation avec le baccalauréat ainsi qu’à des conseils et des informations pratiques. Entre sérieux et légèreté, « Quand je passe le bac » a pour objectif d’aider les candidats, familiers des réseaux sociaux comme Tumblr et Snapchat, en réduisant un peu leur stress habituel.

Après Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, Vine, Pinterest, LinkedIn…, raconte Robin Prudent, L’Education nationale débarque sur Snapchat pour aider les lycéens à réviser le bac. Une « perte de temps » pour certains professeurs.

Plus qu’un mois avant le bac. Pour encourager les lycéens à accélérer le mouvement côté révisions, le ministère de l’Education nationale a changé sa photo de profil sur Facebook.

A la place du traditionnel logo « E » violet, un petit fantôme sur fond jaune a fait son apparition. En légende, l’Education nationale invite ses lecteurs : « Rejoignez-nous sur Snapchat ».

Ce compte, baptisé « Quand je passe le bac », promet de proposer « des contenus, conseils pratiques et informations utiles durant les révisions » du bac. Une nouveauté attendue par certains :

« Si on pouvait réviser le bac sur Snapchat, tous les terminales l’obtiendraient haut la main. »

« Le bac en GIF »

Pour le moment, ce compte Snapchat se contente d’encourager les élèves à commencer leurs révisions et leur souhaite « bonne chance » pour le bac blanc.

Au service web de la Délégation à la communication du ministère, qui s’occupe de ce projet, on explique que l’essentiel des infos postées sur Snapchat provient en fait du Tumblr lancé il y a quelques semaines par l’Education nationale, en partenariat avec le site Topito. Au programme, donc :

(…)

Du côté des professeurs, les avis divergent sur cette nouvelle initiative. Mélanie Fenaert, prof de SVT au lycée, se montre assez sceptique :

« Si c’est pour donner trois conseils bateaux et s’amuser avec des gif animés, franchement, quelle perte de temps… Après, si c’est bien géré, c’est-à-dire que cela donne des conseils pertinents et des liens intéressants, vers des sites de profs, des vidéos pertinentes, des banques d’annales avec corrections, pourquoi pas. »

« On mélange tout »

C’est la notion « d’éphémère » sur ce réseau social qui gène particulièrement cette professeure de l’Académie de Versailles.

« Si l’on veut pousser les élèves à planifier et organiser leurs révisions, sachant que tous n’ont pas le même rythme, cela ne me semble pas l’outil adapté. La popularité d’un outil ne fait pas sa pertinence. »

(…)

Des professeurs craignent aussi un simple « coup de com’ » du ministère. Contactée par Rue89, une professeure en lycée professionnel a pu observer le Tumblr et les premiers « Snaps » envoyés par le ministère :

« Je suis assez perplexe. Je l’observe depuis trop peu de temps pour pouvoir juger formellement, mais j’ai des doutes sur l’intérêt. Pour les jeunes, Snapchat c’est surtout pour s’amuser. Donc j’ai l’impression qu’on se trompe de support et qu’on mélange tout. »

Sources : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bac-2016-l-education-nationale-aide-les-lyceens-a-reviser-sur-snapchat-7783268759 ; http://rue89.nouvelobs.com/2016/05/13/snapchat-leducation-nationale-veut-faire-reviser-bac-gifs-263986