FORMATION  – LivresHebdo – Des formateurs du réseau Canopé vont expliquer aux enseignants l’autoédition de manuels numériques sur Kindle ce qui suscite l’inquiétude des éditeurs scolaires. Le contrat signé entre Amazon et le réseau de création et d’accompagnement pédagogiques Canopé pour l’organisation de six ateliers d’initiation à l’autoédition « suscite stupéfaction, incompréhension et de nombreuses interrogations » chez les éditeurs scolaires selon un communiqué du Syndicat national de l’édition (SNE) envoyé le 15 mars. Un article sur le site LivreHebdo :

« Kindle Direct Publishing, le service d’autoédition d’Amazon et Réseau Canopé, opérateur public du ministère de l’Education nationale, lancent des ateliers d’initiation à l’autoédition » expliquaient les deux partenaires dans un communiqué commun publié la semaine dernière. « Ces ateliers permettront à la communauté éducative de réaliser et publier des projets éditoriaux à caractère éducatif via l’utilisation de Kindle Direct Publishing » poursuivaient-ils.
« L’autoédition serait-elle devenue la solution pour s’affranchir de l’édition d’éducation au moment où elle met tout en œuvre pour accompagner la réforme des programmes applicable à la rentrée prochaine et le plan numérique voulu par le Président de la République? » s’interroge en réponse le communiqué du SNE.
Alors que cette réforme de toutes les disciplines dans tous les niveaux va exiger d’eux une mobilisation sans précédent « la priorité des enseignants serait-elle de se former à l’autopublication pour qu’ils « éditent » eux-mêmes les supports pédagogiques? » poursuivent les éditeurs.
Inquiétudes (…)

Pour lire l’ensemble de l’article : http://www.livreshebdo.fr/article/contrat-amazon-canope-le-sne-interpelle-le-ministere-de-leducation-nationale