POLITIQUE GOUVERNEMENTALE  – Europe 1, France 3 – Attendu depuis plusieurs semaine,s le remaniement du gouvernement a été annoncé le 11 février. Le nouveau gouvernement Valls comprend ainsi 38 ministres et secrétaires d’État contre 32 dans le précédent avec 19 hommes et 19 femmes. La parité est donc respectée.

Les principales informations :

Ministère des Affaires étrangères : Jean-Marc Ayrault qui hérite du portefeuille des affaires étrangères, après le départ de Laurent Fabius à la présidence du Conseil constitutionnel. Celui qui fut nommé Premier ministre par François Hollande en mai 2012 revient donc au gouvernement, et c’est une première sous la 5e République.

Deux départs importants : outre Laurent Fabius, Fleur Pellerin quitte son poste de ministre de la Culture et de la Communication. Elle est donc remplacée par Audrey Azoulay, la conseillère à la culture de François Hollande. La ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu quitte elle aussi son poste. Annick Girardin, ancienne secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, la remplace. Toujours dans les fonctions publiques, . Jean-Michel Baylet (PRG) est nommé ministre de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

Trois écologistes font leur entrée: Jean-Vincent Placé (Secrétaire, d’E. réforme de l’état), Barbara Pompili (Secrétaire d’E. Bio-diversité), Emanuelle Cosse (Ministre du Logement)

« Le président François Hollande, plombé par une impopularité record, a annoncé un remaniement gouvernemental qui lui permet d’élargir sa majorité sans pour autant renier son orientation libérale dans l’optique de l’élection présidentielle de 2017″ pointe France 3. Commentaire similaire à Europe 1 ;  « Avec ce remaniement, le chef de l’État lance le sprint final vers la présidentielle de 2017. La cote de popularité du chef de l’État s’est effondrée ces dernières semaines après une remontée spectaculaire au lendemain des attentats du 13 novembre. Et la majorité a étalé au grand jour ses divisions lors de la discussion de la révision constitutionnelle à l’Assemblée. Autant de sujets qui seront abordés dans la soirée par le président de la République en personne, lors des 20-Heures de TF1 et France 2 ».